Le bambou séquestre le CO2

Objectif : réduire l’empreinte carbone par séquestration du carbone dans les bambous

station-sequestration- comment-ca-marche-carbone-co2-bambou-bamboo-for-life

La bambousaie capture et sequestre le carbone

Séquestration du carbone biologique

Capte jusqu’à 60 t de CO2 / ha / an

Rétention de C02

30 fois supérieure à la culture des autres arbres

Puits à carbone naturel
Capture et stockage du CO2
Absorption du GES

5 fois supérieure à un même volume d’arbres, lutte contre l’effet de serre

Génère de l’02

35% d’oxygène en plus qu’un même volume d’arbres

Photosynthèse du bambou

Supérieure aux arbres et aux plantes car croissance plus rapide et feuillage vert et persistant toute l’année

Biomasse indéfiniment renouvelable

CO2 séquestré sur le long terme

Bilan carbone faible

5 fois inférieur aux produits à base de fibres de verre

Stockage carbone

Stockage du carbone dans les produits en composite bambou