Station d’épuration du futur

 

 Objectif : il s’agit de repenser la station d’épuration des villes résilientes
et faire du développement durable un levier de croissance de l’économie

Constat 1 Pas d’accès à l’assainissement

“4,4 milliards d’individus ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité

Source OMS et UNICEF

Solution Bamboo For Life 

La technologie Bambou-Assainissement® traite les eaux usées par phytoépuration : méthode efficace, implantée à travers le monde et adaptable à tout climat et à tout budget

Constat 2 Raréfaction des ressources fossiles

“L’activité humaine a puisé dans les ressources naturelles qui se rarifient irrémédiablement. Il faut trouver des alternatives renouvelables”

Solution Bamboo For Life 

Privilégier le Bambou-Assainissement®, Solution Fondée sur la Nature (SFN) peu énergivore et produisant du bambou indéfiniment renouvelable

Le bambou est la plante qui produit le plus de Biomasse parmi tout le règne végétal : jusqu’à 100 tonnes/ha/an en fonction du climat et des espèces exploitées

Le bambou a également une forte capacité calorifique : Son PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) varie entre 5000 et 5400 kWh/t de Matière Sèche

Constat 3 Émissions de CO2 en forte progression

“L’activité humaine est génératrice de pollution néfaste pour la santé. La concentration de carbone dans l’air est une préoccupation internationale majeure”

Solution Bamboo For Life

Utiliser le bambou pour sa capacité exceptionnelle de séquestration de C02.

Le bambou séquestre jusqu’à 60 Tonnes de C02/ha/an. C’est un véritable piège à carbone

Constat 4 Réchauffement climatique inéluctable

“La planète est entrée dans une phase irrémédiable de réchauffement. Les Etats tentent de trouver des parades comme l’attestent les COP successives”

Solution Bamboo For Life 

Lutter contre les îlots de chaleur en créant des zones végétalisées parcellisées dans la ville résiliente ; sources de fraicheur et de biodiversité.

La bambousaie crée un rafraîchissement par la canopée et par l’effet adiabatique provoquant une diminution des températures ambiantes et des sols de l’ordre de -3 à -8°C en pays tempérés et de -10 à -20°C en pays chauds ou tropicaux