Les eaux usées pour contrer le réchauffement climatique

Objectif : lutter contre les Îlots de Chaleur Urbains (ICU) par les effets combinés canopée et adiabatique

Deux effets combinés à l’origine de ce rafraîchissement

Effet canopée

ilots-de-fraicheur-rafraichissement-bioclimatique-bambou-bamboo-for-life-Effet-canopee

Le feuillage extrêmement dense du bambou génère un ombrage total (canopée) au sol et réduit l’impact calorifique des rayonnements solaires

En 2 ans, la croissance vertigineuse du bambou permet d’obtenir une canopée couvrant la totalité des sols

La technique extensive consiste, sur sol en place, à utiliser la plus grande surface possible afin que la canopée ait une influence majeure sur les températures au sol

Effet adiabatique

ilots-de-fraicheur-rafraichissement-bioclimatique-bambou-bamboo-for-life-Effet-adiabatique

Les eaux évapotranspirées par les feuillages du bambou créent un rafraîchissement de l’air.

Ce phénomène est appelé rafraîchissement naturel adiabatique : lors de l’évapotranspiration, le changement de l’eau de l’état liquide à l’état gazeux consomme de l’énergie

Cette consommation d’énergie s’effectue sous forme de chaleur dans l’environnement directe de la zone d’évaporation. Elle provoque donc un rafraîchissement conséquent du milieu environnant